Dalian : Autour de l’Université

Dalian : Autour de l’Université

Journée très ensoleillée ! Avec Matthieu, on en peut plus de rester dedans, on s’escape alors dehors avec un but : aller découvrir les environs de l’université ! La première idée qui vient est d’aller tout en haut de la montagne là-bas, derrière l’université. Malheureusement on peut pas passer par là directement, il y a un précipice ! Il va falloir donc passer par le sorte de ghetto géant…

Pas grand monde ici. Les maisons sont faites de détritus, le chemin est jonchée de déchets. Un chien me hurle dessus, ça m’étonnerai pas qu’il ait la rage celui-là ! Bon on continue bien vite notre chemin car la cagette à laquelle il est attaché tiendra pas le coup longtemps !

On croise finalement des sortes d’oies, entre des bouteilles de bières et des pots de peinture. Il y a aussi de petites cultures, sous de grandes baches. En tout cas c’est sympa de découvrir sous cet angle là ce que l’on mange dans les restaurants autour de l’université !

On rencontre finalement âme qui vive. Arrivé assez loin dans ce fourbi, on croise plusieurs personnes, dont une vieille chinoise avec des yeux encore plus bleu que les miens ! Bouhhhhh ça fait peur ! Je leur demande vite fait comment on va à la montagne, ils m’indiquent la route et on continue notre chemin. Je jette quelques coups d’oeil derrière moi, les gens nous lâchent pas du regard.

On passe dans un chantier, on essai d’éviter de se faire voir, mais des ouvriers nous répèrent. Bon on est rassuré, ça les fait plutôt marrer :mrgreen: ! Ensuite l’a fallu faire un p’tit peu d’escalade…

Et là, c’est l’étonnement ! On s’attendait pas à voir quelques couleurs et de la nature ! Avec la chaleur, c’est super agréable de se retrouver enfin dans un endroit sympathique, et finalement pas trop loin de l’université ! On perds pas notre but. Il se situe en haut de la montagne, au dessus des arbres !

Des chinois ont sûrement profité de cet endroit calme et peu fréquenté pour enterrer leurs proches…

Juste avant d’arriver en haut, un panneau. La traduction donne sur le coup : ? (s’il vous plaît)… ? (entrer)… ? (merci)… super ! On est donc vraiment les bienvenus ! Moahah ! Je me rappelle bien plus tard que ? signifie fo pâh té ouf oukoââï

D’en haut, on a droit à une petite vue sur une partie de Dalian, et l’université, mais le tout caché par une petite brume surnaturelle. Le trou là… on ne sait vraiment pas ce que c’est.

Des gardes nous arrêtent. Bon là, evidemment, pas de photo. Je baragouine un chinois un peu incompréhensible, je tente d’expliquer que l’on veut aller « là-bas », bref j’ai pas envie qu’ils nous renvoient d’où on vient ! C’est gagné, il nous indique une route qui passe encore dans la pampa, c’est cool ! On passe devant des endroits bizarres, là une petite fille derrière un grillage, une habitation de fortune…

Et assez rapidement, nous revoilà de retour parmi la civilisation ! On regarde le panneau qui dit d’où on vient… là encore on ne comprends que quelques mots mais ils sont plus explicites : ? (montagne) et ? (feu). Sûrement que c’est l’endroit à explosion ! Ce que je vous avais pas dit, c’est qu’en fait régulièrement, depuis l’université, on entend d’énormes « blam ». En fait, les chinois font exploser une partie de la montagne à la dynamite. Résultat… ils ont aussi commencé à exploser tous les bâtiments de l’université… il y a des fissures partout, le colloc de Matthieu a eu droit à un bout de plâtre dans son thé, et pire, au dernier étage il y a carrément un plafond qui s’est effondré… et dire que c’est un bâtiment tout neuf ! ???!

On se lassera jamais de passer par les endroits qui craignent le plus… là, on coupe à travers une usine qui fait très années 60.

Je doute qu’il y ait encore des trains qui passent sur ces rails… mais pourquoi pas après tout, finalement vu l’endroit, tout est possible ! J’ai pas tout raconté sur ma journée, en fait la vérité c’est que quand on a retrouvé la civilisation, on est tombé sur un quartier très sympa, avec de jolies voitures, un marché agréable, on a acheté des glaces et on s’est balladé. Mais je préfère vous montrer les photos les plus sombres, le fun c’est pour later !