Pékin : La Grande Muraille

Pékin : La Grande Muraille

J’attendais ce moment depuis longtemps. Me voilà enfin à la Grande Muraille, l’emblème de la Chine ! Arrivé sur le site, on l’aperçoit au loin, s’accoutumant aux monts escarpés. Allez, il faut monter !

Arrivé à la première tour de défense, on a déjà une vue sur la muraille très sympathique. 萬里長城 (Wanli Changcheng) est la plus grande construction humaine du monde, elle fait 6400km de longueur. Elle est grande, mais pas encore assez pour être vue de l’espace, comme on entend souvent ! Si la muraille s’accoutume de cette façon au paysage, c’est qu’elle a été construite de telle façon à profiter au maximum des obstacles naturels.

Elle a aussi la réputation d’être le plus grande cimetierre du monde, 10 millions d’ouvriers sont morts et ont été enterressés à côté 😯 ! En fait les conditions de travail était déplorable et les ouvriers travaillaient sous la pression… voici d’ailleurs une complainte chinoise à ce propos : « S’il te naît une fille, il faut la noyer, s’il te naît un garçon il ne faut pas l’élever. Ne vois-tu pas que la grande muraille se construit sur des morceaux de cadavres ?». En 209 avant J.C., il y eu la plus violente insurrection paysanne de l’histoire chinoise.

En fait, elle a été construite pour éviter aux troupeaux des tribus voisines de venir se mélanger avec ceux de l’empire chinois, et de lutter contre les incursions des mongols du Nord. Mais finalement il s’est trouvé qu’elle n’était pas très efficace…

Aujourd’hui, il ne reste plus que 30% de la grande muraille. Par endroit, elle est recouverte par le sable, et la nature reprends le dessus. A d’autres, ce sont les habitants des alentours qui la pillent pour en revendre les pierres de granits sur les marchés. Le gouvernement chinois a aussi autorisé la destruction de certains tronçons pour aménager la construction d’autoroutes. Et … il y a eu aussi une free-party rassemblant un demi-millier de personnes où il y a eu des cas de vandalismes !

Là, on est en haut et la muraille se fait toute petite ! Au sommet, on peut imaginer qu’il n’y a plus rien. En fait, cette partie est interdite à la visite, mais chaque année il y a des chinois qui partent à l’aventure là-haut, et ça fait des morts à chaque fois 😐 !

On redescend… une dernière photo ! Alors pour l’info, autour de Pékin, il y a 2 endroits où l’on peut voir la grande muraille. Cette partie est la plus ancienne car elle n’a pas été rénovée, et elle est restée « nature ». L’autre est complètement retapée et beaucoup plus mastoc, et moins interressante historiquement.

Le soir, on va faire un tour en ville. Là, la place la plus connue de Chine : 天安门广场 (Tian’an’men). C’est là où on eu lieu les manifestations étudiantes les plus violentes en Chine, en 1989. Ils ont voulu la démocratie, mais ils ont eu des tanks à la place ! Le gouvernement communiste chinois déclara syniquement « Nous avons maté l’émeute contre-révolutionnaire »…

Promenade by night… devant un Hagendasz, j’ai une hallucination : mais c’est encore plus cher qu’en France ici 😯 !

J’ai aussi appris la naissance du bébé de mon Maxou ! Gaëtan est né le dimanche 16 avril. Bienvenue à toi gaga ! Tonton était sur la grande-muraille ce jour là, mais t’inquiète il viendra t’emmerder dès que possible. Désolé de pas avoir été avec vous pour ce grand moment les zamis !