Lijiang : Un Tour à Cheval

Lijiang : Un Tour à Cheval

Dernière matinée sur Lijiang (丽江) . On achète les billets de bus pour Dali (大理) pour y partir le lendemain matin.

On se rends ensuite vers un lac très très pour la multitude de ses oiseaux… tous les « guides touristiques » nous tendent des photos avec des oiseaux partout. En même temps, je crois bien qu’il y en a plus sur le bassin d’Arcachon… une fois là-bas, pas beaucoup d’oiseaux en vue, par contre, plein de chevaux sont là pour faire des ballades. Wei négocie pendant un bon moment, et elle arrive à nous chopper un grand tour dans la montagne pour l’après-midi.

Vraiment sympa de se retrouver sur un cheval, la dernière fois que j’en ai fait je devais avoir une dizaine d’années… en plus content d’être un peu libre, j’avais un minimum de contrôle sur le cheval, d’ailleurs sans vraiment que je le veuille, j’ai fait la moitié du trajet tout seul car le canasson était un peu speedé !

On s’est arrêté le long d’une rivière. Là, le guide nous dit que l’eau est buvable… bon en Chine ça me fait un peu peur de boire de l’eau sauvage, surtout que Wei veut même pas tester avant moi ! Mais finalement je me lance, et c’est vrai, elle est super bonne (on est encore dans les Pyréenées ! décidément…).

Sur la fin du trajet, on se rapproche du grand lac, et là le guide nous fait descendre. Surpraïz’, on va faire la fin en barquette ! Avec le couché de soleil en plus… woaou !

Et finalement on verra les fameux oiseaux…

Le soir, on retourne sur le vieux village pour voir comment c’est de nuit. Là en fait, les habitants du coin se réunissent autour d’un grand feu, parlent, dansent… nous on va au resto (celui qui est à droite). Ca donne une idée des restaurants de Lijiang, c’est exactement le même esprit.

Et voilà 2 plats dont j’ai oublié le nom (heu… non en fait je les ai jamais su) avec une bière du Yunnan. Excellent ! J’ai jamais aussi bien mangé que dans le Yunnan, tout est excellent, les goûts sont très raffinés, on est loin de la bouffe des restaurants autour de l’université (bien qu’ils soient bons aussi) !

Pour finir… voici l’écriture des Naxi. On dirait des petits dessins d’enfants 🙄 !