Jiuzhaigou : Le Bus Infernal (16/21)

On part de l’hôtel tôt, on file à la station de bus, et c’est bon, on a notre billet pour Jiuzhaigou (???) ! Tous les bus pour cette destination partent à 8h, et il n’y a aucun autre moyen de s’y rendre. Avant, il y avait un aéroport et un avion qui faisait la liaison, mais… c’est plus possible. Pas de train non plus. Sur le trajet, pour la première fois depuis longtemps, on voit de la neige.

Lire...

Vallée de Jiuzhaigou : Zechawa (17/21)

Encore un lever tôt. Le ticket pour Jiuzhaigou (九寨沟) est assez cher (il parait que c’est l’entrée la plus chère de Chine), mais avec la réduc d’étudiant chinois, on s’en tire à moitié prix. On peut aussi prendre un billet pour avoir le droit de prendre les bus, mais à priori on peut les prendre sans billets, ils ne vérifient pas… on tente ! Des chinois viennent à notre rencontre et tiennent absolument à faire le trajet avec nous. On est ready, c’est parti ! 🙂

Lire...

Vallée de Jiuzhaigou : Rize Gully (18/21)

Jiuzhaigou - Ray Of Light

Lever du soleil, le ciel est bleu. Une journée tellement magnifique que la journée tient sur 2 pages 😯 ! On prends notre douche chaude (wow, ça faisait longtemps !), et on se rends compte qu’il fait quand-même très froid dehors le matin. Les tibétains allument tous leur « machin-à-culte », et il y a partout des colonnes de fumées qui émanent du village.

Lire...

Vallée de Jiuzhaigou : Les Chutes de Nuorilang (18/21)

Voici Nuorilang Falls, l’après-midi. Si vous avez raté l’article précédent (sur la matinée), c’est ici !

On arrive à la jonction des 2 vallées, et maintenant c’est le chemin du retour que l’on avait déjà fait à l’allée, mais dans l’autre sens, et que l’on refait l’après-midi avec le soleil qui retombe, donc des couleurs et des éclairages complètement différents… l’eau brille de partout !

Lire...

Goshikinuma : 五色沼

Goshikinuma

Je rêvais de retourner à Jiuzhaigou en Chine. Mais comme c’est très loin, j’en ai cherche son ersatz au Japon, et je l’ai trouvé ! C’est Goshikinuma (五色沼), le « Marécage aux 5 couleurs » dans la prefecture de Fukushima (excusez par avance mes tentatives de traduction foireuses des noms des marécages que vous retrouverez plus loin). Goshikinuma se trouve a 300 km au nord de Tokyo, et en voiture, l’aller m’a pris environ 4h30. On ne se doute guère qu’il puisse y avoir un si beau spot quand on arrive en face de l’austère Bandai-san et de ses myriades d’anciennes villes industrielles abandonnées.

Lire...