Macao

Macao

On se lève à 8h, on émerge doucement, on prends notre café glacé habituel, et à 9h on part. On s’est vite habitué à Hong-Kong, on se sent vraiment plus perdu du tout dans la ville, on a nos petits repères et nos habitudes, c’est super agréable ! A Dalian je suis carrément plus perdu, et je prends beaucoup moins de plaisir à « fouiller ». On se rends au ferry pour Macao. On est d’abord étonné par le prix, 30? aller-retour chacun, je pensais me faire arnaquer sur le coup, mais en fait pas du tout.

Après 1H de trajet on arrive. On commence par marcher à pied un peu vers n’importe où, là où il nous semble il y avoir de quoi voir. Finalement on trouve le coin très moche, des grands hôtels pour richou partout, des casinos gigantesques en construction… On cherche sur une carte locale les bus pour se rendre sur les îles qui se trouvent en dessous de Macao-la-ville, Taipa et Coloane. On trouve et on prends un petit bus bondé de gens où je dois me plier en 2 pour tenir ! On s’arrête 20 minutes sur Taipa, on visite un petit parc…

Mathieu cherche sur sa carte... "tain mais comment aller sur Coloane ?"

Après on reprends le bus pour se rendre sur Coloane, il y a l’air de n’y avoir que de la nature, donc ça peut-être sympa pour se faire une petite randonnée ! On se rate l’arrêt où on voulait descendre, du coup on se retrouve au bout de l’île, tout au sud… voici la plage, un tout petit peu morbide (à cause du temps sûrement). Là, extraordinaire fait, je capte China Mobile ! Super je peux utiliser mon téléphone, j’en profite pour appeler l’aéroport et pour réserver le trajet de retour. Malheureusement… tout est en chinois, je comprend rien. Obligé de chercher un chinois aux alentours qui parlent anglais. En 30mn, le chinois arrive à se dépatouiller entre la compagnie et moi, et… à priori la réservation est faite. On verra bien à l’aéroport au moment du départ !

On crève de faim donc on se rends dans le premier resto. Je prends du poulet au curry là… et sacrédiou! Le poulet est quasi froid, mal cuit, et en plus… il est pas bon (oui j’ai osé gouté, désolé mamie, tu dois avoir peur maintenant eheh). Bon après on part dans le coin, en se disant qu’il doit bien y avoir un moyen de traverser toute la montagne pour traverser l’île. On trouve un chemin, ça y est on est parti ! On ne reviendra pas sur nos pas. Sur le trajet, on croise une madame chinoise en train de pleurer au milieu de rien. On va la voir, on essaye de lui parler en chinois, en anglais, en espagnol, rien n’y fait elle répond pas. Matthieu lui tends un mouchoir, elle le prends, mais sinon aucune réaction… au bout de 10mn à se demander quoi faire, je me dis que ça doit être une déception amoureuse, qu’elle s’est engueulé avec son mari et qu’il est parti dans la montagne, ahah, donc on continue notre chemin. Y’a un grand lac qui a l’air pas naturel du tout, mais y’a des tortues dedans, grrr, j’ai essayé d’en prendre une en photo, mais le temps qu’elle dégaine elle s’est échapée !

Le coin se révèle être un vrai jeu de piste… mais avec une carte on s’en sort pas mal 🙂

"Mathieu dépèche toi de prendre la photo... j'ai trop les boules de me casser la gueule !"

Finalement, de sentier en sentier, on arrive à tracer notre chemin dans la montagne, et on arrive même à rejoindre l’endroit qu’on s’était donné comme but ! Le voici, c’est une sorte de temple chinois mais en très moderne, c’est tout neuf partout.

On continue notre chemin sur le retour, car on décide quand-même d’aller au centre ville de Macao pour voir ce qui s’y passe avant qu’il fasse nuit. On passe devant des poulets un peu bizarre… mince, celui que j’ai mangé tout à l’heure il devait venir de là :/

"Fait gaffe, il tousse celui là !"

On trouve un arrêt de bus, quelle chance, y’a un bus pour Macao qui passe par là ! On l’attends… et on se retrouve à Macao, en plein centre cette fois. Bon c’est beaucoup plus sympa que les alentours de l’arrivée du ferry. Le style est totalement différent de HK. On voit l’influence portugaise… en fait tout est un mix latino-chinois, vraiment super bizarre ! Même l’ambiance est spéciale, mais très chaleureuse. On a reprit nos bonnes habitudes de courrir pour faire tous les endroits interressants de la ville ! Voici une petite photo d’un canon que l’on trouve sur le fort…

Les restes de l’église St Paul… Ils voulaient en faire le plus grand monument de la chrétienté d’Asie, mais… c’est loupé, tout a été cassé par un incendie.


Le parc « Lou Lim Leoc », superbe (c’est con ça se voit pas vraiment sur les photos, mais il y a beaucoup de végétation, des petits temples, un lac) :


Et on trouve pas mal de temples dont la ville, en voici un :


A force de monter vers le nord, on arrive bientôt à la « Portas de cerco », qui fait frontière entre Macao et la Chine. Pour le trip, on se décide à faire un aller-retour en passant la frontière, ça sert à rien mais… histoire d’avoir des tampons en plus sur le passeport ! Finalement c’est très long de faire l’aller-retour… ça nous pompe 1h à cause des papiers à remplir dans les 2 sens. On se trouve après assez en retard, on prends un taxi qui nous ramène pour 2 ou 3 euros au ferry (j’ai eu peur que ça soit cher, et en fait non même pas).


On est super content car on sera allé dans un max d’endroit à Macao en une seule journée ! Et même plus que ça, en une journée : Portugal (Macao), Angleterre (HK) et Chine… En rentrant, on se ballade, et je vais au cybercafé pendant presque 4h.