Shanghai : Nankin Road, Bund (1/21)

Shanghai : Nankin Road, Bund (1/21)

Je rejoint Anselme mon compagnon de route aux taxis à côté de l’université, on va à l’aéroport, 8h20, décollage, c’est parti pour Shanghai, petite ville de 17 millions d’habitants ! Une petite heure de vol et on y est. Il existe un train super rapide pour relier l’aéroport au centre-ville de Shanghai en 7 minutes : le maglev. C’est un train à sustentation magnétique qui permet d’atteindre une vitesse de pointe de 430 km/h ! Un peu plus cher que le bus (4€ si on a un ticket d’avion, et le bus… 1€?), mais ça vaut le coup d’essayer pour voir le paysage défiler à toute allure !

Premières impressions… wow, il fait chaud ! Et il y a du vert ! On prends le métro très vite, pour aller à la gare et acheter des billets pour demain matin, pour Suzhou. On en profite aussi pour prendre des billets à l’avance pour Huangshan pour le dimanche soir mais… pas possible ! Période de vacances, c’est déjà full, du coup on prends un billet pour le lundi soir. C’est à peine le début et notre timing est déjà modifié 😯 !

Ensuite, on crève la dalle, donc on veut rejoindre le centre-ville à pied depuis la gare qui est tout au nord. On passe devant une ruelle un peu morbide, on s’engouffre directement dedans, et finalement on se retrouve à traverser de vieux quartiers tout pourris, mais vraiment super interressants !

On passe par les petites ruelles, et les endroits qui nous semblent les plus à l’écart. Ici, il n’y a que des habitations, des vieux et des jeunes enfants, les middle-ages doivent être en train de bosser !

Changement total de décor. On arrive sur la rue de Nankin. Tous les magasins sont représentés ici ! 5km de magasins, que du bonheur mais pas trop pour nous les hommes.. et il y a foule d’étrangers !

Après « Crocodile » une marque chinoise qui copie Lacoste, voilà encore une autre que l’ont avait jamais vu « Clio Coddle ». Alors plutôt une copie de Lacoste ou de Crocodile ? On trouve toujours pas d’hôtels accessibles… dans les grandes villes, c’est étrange, mais c’est toujours plus difficile d’avoir un grand choix d’hôtels ! A Shanghai, pour l’instant, on ne croise que des bâtiments luxueux.


On arrive sur le Bund, le boulevard qui longe le fleuve… vue sur le quartier de Pudong… un peu brumeux, on reviendra !

Finalement, on s’écarte un peu des endroits peuplés pour partir un peu plus à l’aventure. On tombe sur une rue à la Macao-style, plus glauque qu’ailleurs mais avec beaucoup de lumières et de machines à sous. Pas très loin de là, on demandera à un vieillard un « pianyi de luguan » qui nous montrera la route vers l’hôtel où finalement on se posera. 16€ la chambre, c’est pas trop mal, mais on a vu mieux… on la négociera pour 12€.

On part ensuite faire un tour du côté des rues animées by night. Il y a du monde dehors, mais sans plus ! Peut-être parce-que ce n’est pas le week-end. On retourne à l’hôtel dormir car demain il faut se lever pour Suzhou !