Dalian : Train Direction Harbin

Dalian : Train Direction Harbin

Le mois de Janvier a été très court. A peine revenu de vacances, il faut déjà prévoir les vacances suivantes ! Le campus a été déserté… les chinois sont en « Spring Festival », les vacances les plus longues de l’année, ils sont donc tous reparti chez eux faire la fête avec papa et maman (et parfois leur frère ou leur soeur… parfois, ce sont des vrais frères ou soeurs, mais la plupart du temps ils disent « mon frère » pour leur cousin). Les restaurants se sont fermés, tous les petits magasins aussi, l’université est devenu complètement morte. Forcément, implication sur le moral des troupes, et démotivation… nos cours finissent également par être déserté !

Voici une photo de ma piaule au mois de Janvier, avec moi très concentré sur mon travail (on a plutôt l’impression que je vais m’évanouir sur mon ordi dans les secondes qui suivent). L’autre photo, c’est le collocataire de Matthieu, qui part. Ca se voit pas mais c’est un beau gosse ce chinois, il a des posters géant de lui dans sa chambre d’ailleurs… il se fait lui-même un culte autour de sa personne

Sans oublier de parler du cours sur 2 journées de poterie ! Eh oui… quand l’ingénierie informatique se met à la poterie… ce fut plutôt un désastre. Forcément aussi en 2 jours, c’était pas suffisant, mais c’était rigolo, ça nous a permet de faire gicler de grand jets de glaise à 360° à la ronde ! Plutôt hardcore. Bon j’espère qu’ils oseront retenter des expériences de ce genre là avec nous… (la photo en dessous est pourri, mais j’ai pas osé prendre de photos les mains pleines de glaise).

Heng a décidé d’organiser 2 petites journées à Harbin, une grande ville dans le nord de la Chine. Je voulais voir le grand froid, donc… j’ai mis 3 pulls dans mon sac et… on est donc parti, moi, Heng et Laurent là bas. Le train chinois est excellent, on se croirait dans une époque ancienne ! Et le bordel dans la gare… tout est overbooké…

14h de train… finalement à dormir et… Laurent oubliera son sac dans le train avec ses lunettes de vue, sa console Sony, tous ses jeux et accessoires qui vont avec, et le pire… les bonbons ! En tout cas, bravo Laurent, perdre autant de choses et réussir à se maitriser pour profiter des 2 jours… respect ! Et Harbin nous attends le lendemain…

Aparté à part : la taurine
Et voilà une nouvelle section, que l’on retrouvera souvent sur mes news ! Des trucs qui me passent par la tête, des sujets d’actualités, de science, ou je ne sais quoi dont j’ai envie de parler… voilà c’est parti !

J’en avais déjà entendu parler en France, j’avais testé… la Red Bull (eh oui, c’est interdit, mais y’a un bar à côté de l’école à Paris qui en vends, lala, pas bien). C’est censé être une boisson énergisante. En fait, la boisson est composée essentiellement de caféine et de taurine. La caféine est 2.5x plus présente que dans du coca, et comme on le sait déjà la caféine ne réveille pas, elle nous empêche de nous endormir et nous excite. Au final, on est pas vraiment plus alerte, et parfois on a des gestes spasmiques de n’import’nawak plutôt inquiétant (ça c’est moi et les intraveineuses à la caféine). Bref, je dirai que la caféine est inutile (hé merde koa, le café c’est bon c’est pour ça qu’on en boit, pas pour se waker!). La taurine, on en synthétise déjà. Elle nous permet d’avoir de l’énergie, mais à la base notre corps (et essentiellement le cerveau), en contient déjà assez. C’est dans l’effort physique que la taurine s’épuise, et que… on peut en avoir besoin… d’où l’intérêt dans ce cas de se shooter à la terrine (désolé, c’est une faute due à un traumatisme causé par la bouffe chinoise). En fait, quand je travaille et que je prend de ces boissons (je bois un truc où la dose de taurine et de caféine et 3x plus forte que dans la Red Bull Extra, un truc japonais de fou – 80 centimes d’euros en Chine, la Red Bull, 40 centimes d’euros), ça ne me fait pas autant d’effet que ça, et finalement même si ça peut m’empêcher d’avoir les yeux qui se ferment, je suis loin d’être tout plein d’énergie… évidemment, contenant de la caféine et de la taurine… c’est une boisson addictive… so… don’t become an addict… et finalement les intérêts de cette boisson sont assez limités, sauf par exemple dans le cas où elle est mélangée avec de la vodka et que vous en prenez lors de soirées électroniques douteuses, dans ce cas c’est certain que je prône leur utilisation qui vous aideront à vous éclater toute la nuit !

Aparté dans l’aparté… cette boisson est interdite à la vente, mais rien ne vous empêche d’en acheter des tonnes à la frontière, la consommation est autorisée. Dernière chose… Pourquoi ce nom, taurine ? En fait, on en trouve en grande quantité dans la bile de taureau… d’où le nom… mais finalement on en trouve aussi dans l’humain, les chats, d’autres animaux, et même… les huîtres d’Arcachon… (bon je vous l’accorde, dans celles de Bretagne aussi, mais je vous le rappelle, elles sont pas bonnes les bretonnes, n’en mangez pas ! moahah).