Harbin : Nord de la Chine

Harbin : Nord de la Chine

On s’est couché tard la veille, mais on est obligé de se lever tôt ce matin là ! Alice nous attends pour faire la promenade du jour ! On se fait un p’tit dej’ mi-chinois, mi-européen… et vu que c’est open-buffet on se limite pas, on goûte un peu à tout (surtout à ce que l’ont connait déjà de notre pays bien-aimé, ahah).

On se rends à la Dragon Tower, où l’on peut voir la ville entière… même genre que la Tour Eiffel pour la vue, mais nettement moins sympa quand-même ! Je sais pas vraiment ce qu’on est censé voir de là-haut dans cette ville… mais bon la preuve qu’il y a des gens qui payent et qui montent 😛 ! On apprends là-haut que l’on se trouve à 9400km de la Tour Eiffel.
On passe ensuite voir une exposition sur les dinosaures, bon pas vraiment d’intérêt, sauf pour Heng qui trouve toujours de quoi s’éclater .
Laurent et moi on fait tout un bazar pour partir au plus vite voir les 老虎 (les tigrous… eheh). En fait c’est assez sympa, c’est un parc avec plein de tigres, on fait une ballade en minibus au milieu des félins, ensuite on peut se promener le long d’une galerie grillagée. Laurent a voulu jouer avec le tigre en bas à droite, il lui a touché les coussinets, le tigre il est rentré dans une fureur pas possible à sauter sur la grille ! Moi je l’aurais bien libéré, regardez ça comment il est mignon ce gros chat !

Yeaahhhh…
Le truc sympa (bon moi je trouve ça marrant, mais d’autres trouveront ça lamentable, tant pis), on peut acheter des animaux vivants pour les donner aux tigres. Le menu est assez complet, ça va du petit poulet aviéré à la vache ! Nous la seule chose qu’on a pu voir c’est un faisant, le voici d’ailleurs… l’en reste pas grand chose.
Après les tigrous, on est aller finir notre temps, avant de prendre le train le soir-même, dans les rues d’Harbin. La ville est très sympa, il y a des consonnances assez « russes », autant au niveau du décors, que des magasins, et des touristes aussi (faut dire, ils sont pas très loin). Là en dessous, c’est une fontaine entièrement de glace.

Et voici Harbin de nuit… rien de vraiment spécial, mais l’ambiance est toujours sympatoche…

Et avant de reprendre le train pour Dalian, un petit peu de sport avec ces machins que l’on trouve sur le trottoir…

Aparté à part : le chiac
Une copine canadienne a besoin de le parler régulièrement une langue bizarre au téléphone à son taff… ça s’appelle le « chiac », un mélange de vieux français, français et anglais ! Voilà quelques exemples du résultat, faut avouer que ça sonne un peu « racaille » version canadienne :mrgreen: !
– Ej vas driver mon truck à soir pis ça va êt’e right la fun.
– J’vas parker mon châr.
– J’schwimmais dans l’ocean et j’tais right soak-an-wet.
– Worry pas.