Jianshui

Jianshui

Les retrouvailles familiales ne sont pas aisées quand on habite de l’autre coté du globe, donc cette année, la decision était de se rejoindre en Chine pour une petite aventure de 3 semaines dans le Yunnan. Je ne raconterai pas le voyage dans ses détails,mais je concentrerai plutôt l’attention du visiteur sur les photos cette fois 🙂 ! Première destination, Jianshui, à 220km au sud de Kunming (昆明).

Jianshui
Jianshui est une ancienne ville qui possède un passé militaire important.
Jianshui
A Jianshui se trouve le 2nd lieu le plus important dédié a Confucius. Ici, c’est l’entrée du Temple de la Littérature (??).
Jianshui
Le Bassin Panchi ou la « Mer du Savoir ». Le Bassin symbolise la pensée et l’érudition de Confucius qu’on qualifie d’aussi profondes et étendues qu’un immense océan.
Jianshui
La porte qui donne sur la Mer du Savoir.
Jianshui
Le temple de Confucius est extrêmement zen et les touristes transparents.
Jianshui
Les chinois de Jianshui sont passionnés par les cerfs-volants. L’altitude à laquelle ils les font s’élever est impressionnante !
Jianshui
Un bien curieux mélange de couleurs et traditions.
Jianshui
Une rue très prisée par les locaux autant que par les (rares) touristes. On n’y trouve que des spécialités locales.
Jianshui
Des libellules grillées… et un pastis avec ca, pourquoi pas ?
Jianshui
L’ancienne porte de Jianshui, Chao Yang Lou, datant de 1389. C’est le point de meeting des vieux et autres colporteurs.
Jianshui
Les 2 roues font la loi ici. Finalement assez peu de voitures à Jianshui.
Jianshui
Voici l’hôtel dans lequel on s’est restauré. Vraiment accessible (8 euros / chambre / nuit), très agréable, et situé de plus dans une rue extrêmement sympa ! Pas besoin de chercher plus loin.
Jianshui
La vue de la chambre, au petit matin.
Jianshui
Le Jardin de la famille Zhu (Zhu Jia Hua Yuan) est un havre de paix coloré et relaxant.
Jianshui
On y trouve également 28 chambres d’hôtel. Mais je ne le conseillerait pas en hôtel d’appoint : si vous décidez d’y aller alors autant y rester assez longtemps afin de perdre la notion du temps et de se laisser doucement conquérir par l’atmosphère du lieu…