Kawagoe : La Petite Edo

Kawagoe : La Petite Edo

Kawagoe est une ville située dans la préfecture de Saitama, à une heure environ de Tokyo par le train. C’est une ville fameuse pour ses patates douces (dérivées en bonbons, glaces, bière…), mais surtout pour la conservation de certains aspects traditionnels de la période Edo (17-19ème siècle).

Kawagoe
Welcome ! Le tour de Kawagoe se fait aisément en une petite journée, en prenant son temps.
Kawagoe
Kawagoe
C’est un coin assez prisé par les couples de touristes locaux, qui y viennent manger, visiter les petits magasins, et faire des tours de charettes 🙂
Kawagoe
Bah tiens, une charette.
Kawagoe
Un moine bouddhiste Japonais, en quête de petites aides financières. Les moines ne demandent pas directement (les mendiants Japonais non plus en fait), mais font juste sonner une petite cloche qu’ils ont avec eux pour se faire remarquer..
Kawagoe
Un petit break dans un restaurant de soba.
Kawagoe
« Super Kitty, elle apportera la lumière à nos vélos. »
Kawagoe
Un petit ruisseau cours entre les magasins de confiseries.
Kawagoe
Un confiseur réalise une sucette en forme d’Anpanman (Quartier de Kashiya-Yokocho). Anpanman est un personnage de dessin animé avec la particularité d’avoir une tête faite de… pain… remplie de confiture de haricots. Quand il croise une personne qui crie famine, alors il lui fait don de sa tête. Une bizarrerie Japonaise faite pour enfants… definitivement Japonais !
Kawagoe
Le Koedo Loops Bus. Un bus rétro qui fait le tour de Kawagoe en passant par tous les spots touristiques.
Kawagoe
Le fameux café de Coco.
Kawagoe
On trouve aussi à Kawagoe de nombreux magasins de souvenirs artisanaux en tout genre.
Kawagoe
Les Japonais possèdent de moins en moins de petits appareils photo numériques. Ils ont avec eux soit un argentique, un SLR (reflex), soit… leur téléphone portable ! Qui finalement fait des photos plus qu’honnêtes (à ne pas comparer avec l’iPhone par exemple).
Kawagoe
« The Bell of Time », la fameuse tour de Kawagoe, construite entre 1622 et 1644. Elle a été en fait reconstruite en 1894, après le « Grand Incendie ». Cela fait 350 ans qu’elle donne l’heure en sonnant 4 fois par jour.
Kawagoe
Kurazukuri Street.
Kawagoe
Les immeubles – d’époques – ont été construit pour résister aux incendies, avec un genre d’argile fireproof.
Kawagoe
Et là voilà ! La bière qui met la patate !
Kawagoe
Un vélo sans cadenas en plein rue. Il fait bon vivre au Japon.
Kawagoe
Le lieu a beau être touristique, j’ai remarqué un grand nombre de magasins abandonnés sur le chemin du retour… ici, un vieux magasin de musique, probablement.

Et voilà. C’est mon premier article où j’utilise à la fois directement mon nouveau site (j’ai travaillé sur cette nouvelle version pendant un petit moment), et un véritable appareil photo (un reflex). Les prochains articles devraient s’améliorer en qualité 🙂