Hong-Kong : Le Plan

Hong-Kong : Le Plan

Ca fait un moment qu’on en parle… mais finalement il y a 2 jours c’est tombé à l’eau, car on était 3 à se motiver pour partir pour Hong-Kong, et finalement Rafaello s’est désisté. Puis… ça nous a prit comme ça avec Matthieu, on s’est remotivé au dernier moment (24h avant) pour y partir quand même ! On a juste regardé quelques photos des coins sympas là-bas, demandé à notre pote mi français-chinois d’appeler la companie aérienne pour nous, 3 places disponibles, allez roulez jeunesse on commande !

Voici l’argent rassemblé de moi et Matthieu pour le billet et un début de semblant de vie à Hong-Kong :

Rien à voir, mais ici... des GuoBaoRou, miam !

Bon, ça sera pas assez, mais on verra sur place comment gérer ça. Trois heures plus tard un chinois bizarre débarque dans ma chambre à l’université pour me donner mes billets (et puis surtout pour qu’on les paye en fait). On lui file les billets, il crache sur ses doigts comme un porc, et compte les tunes. Raffaello trop choqué par ce geste s’exile dans les toilettes avec du savon. Et voilà le ticket d’avion :


Le retour est OPEN, en fait on revient quand on veut, il faut juste que ça soit un Jeudi ou un Dimanche à 16h à chaque fois… On est donc obligé de rester à Hong-Kong jusqu’au jeudi qui suit, quitte à dormir dans la rue avec les Chickens Mc Nuggets ! Avec un peu de chance on sera accompagné des Chikens Dips, plus on est de fous plus on se marre. Logiquement, on devrait rentré le jeudi qui suit, c’est à dire le 29 décembre. On profitera du 1er de l’an à Dalian, car de toute façon pour le 25 il font rien, alors comme je l’ai dis plusieurs fois… autant se barrer ! Il fait trop froid !

On a recherché les hôtels, et finalement on s’est tourné vers les auberges de jeunesse. En gros on peut s’en sortir entre 10? et 25? la nuit par personne, c’est assez accessible vu les prix de fou qu’il y a à Hong-Kong. Ce qui est sympa, c’est qu’en général toutes ces auberges sont bien placées… mais en même temps, à priori, tous les coins de Hong-Kong sont sympas ! Le terme « auberge » est quand-même vraiment pas adapté. En fait les auberges de jeunesse se trouve dans de grands buildings immenses en carton-pâte. Par contre, y’a le wifi gratuit partout… si c’est pas du luxe ça ! De toute façon je prends pas mon portable, je prends qu’un sac à dos que je trainerai partout avec moi, on veut être rattaché à rien du tout, comme ça on est libre de faire ce qu’on veut et de dormir où on veut. Un voyage à l’arrache

On a réservé une chambre pour ce soir, le reste on verra. On sera dès ce soir en pleine ville, du côté des commerces. Pour ceux qui veulent nous rejoindre, ahah, on sera juste en dessous de là où y’a écrit « Kowloon » sur la carte, et on aura vu sur la « Victoria Harbour » (à priori des feux d’artifices impressionant se déroulent là, et très souvent).Voici la petite fiche récapitulative de Matthieu pour qu’on puisse retrouver l’hôtel en arrivant :


Des petites photos avant de partir… là, le colloc de Matthieu qui me fait un XièXie (merci) à la chinoise, et… l’autre photo est un mystère. C’est la console de mon colloc qui reste sur son bureau, qui n’a jamais été allumé… Tout le monde se demande ce que c’est ce machin ! J’ose pas l’allumer de crainte que ça explose… Alors si quelqu’un pouvait me renseigner sur cet objet bizarre ! C’est peut-être même un objet de collection !

Il est 9h20, je vais me bouger les fesses. Je dois imprimer des cartes de Hong-Kong, des fichiers où je me suis noté les randonnées que l’on peut faire, et plein de trucs utiles, histoire de pas être trop perdu ! Une amie d’une amie nous a dit qu’on pouvait aller la voir du côté de Shenzhen (c’est à 30km d’Hong-Kong, mais en Chine, à Canton). Elle ne peut pas nous rejoindre à HK car elle n’a pas de visa pour… mais elle pourra à priori nous faire visiter Canton, donc ça peut-être super sympa ! Beaucoup de choses à voir et à organiser, avec peu d’argent et peu de temps. Allez c’est parti pour l’aventure !

See ya later Dalian !