Hong-Kong : Peng Chau et Lantau

Hong-Kong : Peng Chau et Lantau

Aujourd’hui, j’avais décidé d’aller à Tai O faire une randonnée. D’abord il faut trouver le second hôtel qu’on a pris pour le soir afin de déposer nos affaires et de payer le restant… En fait on arrive trop tôt, ils nous disent de repasser à 11h ! Nous voilà donc parti faire un petit tour. En marchant, on tombe sur le ferry qui relie la partie terrestre de Hong-Kong (Kowloon) et l’île de Hong-Kong. On le prends, c’est pas cher du tout : 1,7$, soit en gros 17 centimes d’euros.

Nous voilà ensuite sur l’île où se trouve toutes les grandes tours, et donc les entreprises. Il y aussi quelques centres commerciaux, et des magasins encore plus riches dans ce coin là. Au milieu des immeubles, on est tombé sur un petit parc sympa.

Après un petit tour dans le centre commercial, on reprends le ferry pour retourner à l’hôtel, pour vite repartir à l’assaut de l’île de Lantau pour aller à Tai O ! Au passage dans l’hôtel, on croise un français d’une vingtaine d’années qui part enseigner l’anglais (ou le français ? mince me souviens pû) au Tibet. Une fois dans le ferry, on s’aperçoit à un certain moment qu’il prend un virage bizarre et se dirige sur un autre île ! Finalement on arrive sur l’île de PengChau… on regarde l’heure du prochain ferry partant de là pour l’île de Lantau, et comme on a beaucoup de temps on part se ballader sur cet île, tant qu’à faire !

Finalement, l’île est super sympa. Y’a pas grand monde et beaucoup de nature ! Du coup on s’est arpenté une bonne moitié de l’île dans tous les sens en passant dans des petits villages (y’en a un qui était vraiment bizarre, mais j’ai pas osé prendre de photos).

On a trouvé un petit cimetierre, mais jamais j’aurais deviné que c’était un cimetierre si il n’y avait pas eu les photos sur les tombes. On a trouvé aussi une petite crique sympa, où rien que pour la photo (regardez au milieu de la flotte !) je me suis baigné. L’eau était pas très froide, sinon je ne serai pas rentré, mais pas très chaude non plus… Pis j’avais pas de serviette ni rien donc un peu galère après, heureusement qu’il fait chaud dans ce pays !

Après on se rends enfin vers l’île de Lantau. Mais il est un peu tard, et le soleil commence déjà à baisser… et vu qu’il faut attendre le bus pour Tai O et qu’il met un certain temps à arriver, je demande conseil à un chinois, et il me dit d’aller dans une certaine direction pour aller voir des temples qui sont pas trop loin. Du coup on se décide à y aller et … on ne trouvera jamais ces temples !

Par contre on a encore marché dans la montagne, on a découvert des coins à barbecues sympa, et passé par des villages bizarres (oui y’a beaucoup de villages bizarres ici, du moins… pas touristiques du tout !). Faut pas avoir peur non plus de passer par les chemins déconseillés… ils sont plus sympas, plus cabossés, y’a plus de verdure, bref c’est plus rigolo 😛 Sauf que des fois on se retrouve coincé dans un endroit bizarre ! Comme là, sur la photo de droite, je suis pas content car on s’est descendu un endroit super dangeureux tout ça pour tomber dans un cul de  verdure de sac ! Ahhhh, faut tout remonter après !

Voilà un des petits villages bizarre dont je parlais, mais ça c’est un gros, avec des lumières ! Là il fait nuit, alors fallait vraiment songer à rentrer, à retrouver les ferrys…

A bas les fumeurs !

Le retour en ferry est ferry-érique On peut admirer les jolies lumières de Hong-Kong… comme sur les cartes postales !

Voilà, après ces jolies images, un truc plutôt hardcore, la piaule de Mathieu et moi pour la nuit. Pas terrible. On fait la connaissance d’une indonésienne qui parle français, et qui veut absolument visiter Hong-Kong avec nous demain, donc on la suivra !


Buenas noches !