Dalian – Retour après HK

On se fait lever à l’arrache pour repartir à l’aéroport. Heureusement qu’un vieux chinois prends pitié de nous, et nous emmene au restaurant de l’hôtel pour bénéficier d’un bon petit déjeuner (enfin, pas si bon que ça en fait). Il nous force à prendre des jus d’orange dans des verres en plastique rempli à ras-bord, on monte dans une voiture pour l’aéroport, et comme ils conduisent comme des tarés, Matthieu renverse tout son jus d’orange dans le taxi… Lire...

Dalian : Snowboard

Des Epitech qui font du ski…

Mon retour à Dalian, après un voyage à Hong-Kong complètement dépaysant, va être plus facile que prévu ! Organisé par Selena, avec le mini-bus, on est parti à la station du ski du coin … regardez moi cette belle entrée ! On se croirait à Val Thorens ! C’est 10€, location du snowboard, des fringues, et pour 2h de descente. Lire...

Dalian : Nouvel An 2006 en Chine

Le réveillon du nouvel an a été précédé de la journée au ski… donc la journée on était assez fatigué en général ! Pas mal de français étaient encore en vacances, d’autres déjà chez la « belle-famille »… on s’est donc improvisé un petit repas ensemble, un côté français, l’autre chinois (ça se voit pas sur la photo, mais il y avait chinois avec nous sur un autre côté de la table). Nous c’était petites tartines avec de l’huile d’olive et de l’ail, de la fêta, des olives, des bières, une bouteille de vin et du champagne. Les chinois ont cuisiné un truc de leur côté, en soupe… et très très épicé, suffit de voir la tête d’Alex !

Après je suis parti chercher la gratte, improvisation musicale avec tous les chanteurs disponibles tout en finissant les bières, bon après tout c’est pas très différent de nos soirées conventionnelles mais c’est déjà ça ! On est ensuite allé à la boite de Dalian branchée à « l’européenne », avec beaucoup d’étrangers (bon sur la photo là, on voit que c’est pas très européen mais enfin… plutôt russe en fait, ahah, je sais pas pourquoi sur la photo on voit autant de blacks !). La fatigue m’empêche personnellement de m’éclater, l’ambiance n’était pas extraordinaire non plus… en fait ça sera la dernière fois que je met les pieds dans cette boite là Lire...

Dalian : Train Direction Harbin

Le mois de Janvier a été très court. A peine revenu de vacances, il faut déjà prévoir les vacances suivantes ! Le campus a été déserté… les chinois sont en « Spring Festival », les vacances les plus longues de l’année, ils sont donc tous reparti chez eux faire la fête avec papa et maman (et parfois leur frère ou leur soeur… parfois, ce sont des vrais frères ou soeurs, mais la plupart du temps ils disent « mon frère » pour leur cousin). Les restaurants se sont fermés, tous les petits magasins aussi, l’université est devenu complètement morte. Forcément, implication sur le moral des troupes, et démotivation… nos cours finissent également par être déserté ! Lire...

Kunming : La Forêt de Pierre

Retour de Harbin de nuit, arrivée à Dalian à 7h du matin. Lessive, ménage, passage chez le coiffeur (80 centimes d’euros ), tour à Dalian pour chercher mon billet d’avion, grosse bouffe avec Matthieu chez Pizza-Hut, et à 16h décollage pour Pékin. Là je rejoins Wei, une copine pékinoise qui parle très bien français (si si), et qui connait bien la France ! Le lendemain matin tôt, c’était parti pour le Yunnan (云南), d’abord direction la capitale, Kunming (昆明)…

Le Yunnan se situe au sud-ouest de la Chine, tout à l’opposé de Dalian, et cette province très montagneuse est entourée par le Tibet, le Laos et le Vietnam. C’est la province où il y a le plus de minorités, elles représentent les 34% de la population ! On y trouve les Yi, les Bai, les Zhuang et les Dai. La flore et la flaune est également très importante puisque on trouve dans le Yunnan la moitié des espèces présente en Chine. Le principal revenu (70%) est le tabac… il faut savoir que les chinois sont de très gros fumeurs : pour chaque entité humaine (:mrgreen:) chinoise, femmes et enfants compris, on compte une moyenne de 1400 cigarettes fumées à l’année (en France c’est 5500 mais en ne comptant uniquement que les fumeurs). Voilà ca sera tout pour « l’instant culture ». Lire...

Lijiang : Arrivée au Yunnan

Arrivée à Lijiang (丽江) le matin assez tôt, toujours au Yunnan (云南). L’atterissage en avion est impressionant. Lijiang (丽江) est une ville au milieu des montagnes, donc l’avion s’est confronté à des vents tourbilloneux et à un espace de manoeuvre assez limité… Ensuite, un bus nous a emmené à la ville, et on s’est directement rendu dans la vieille ville pour y trouver un hôtel. Lire...

Lijiang : Montagne et Nuit

Le matin se réveille, et Lijiang est finalement un village de fainéants : les rues sont complètement vide à 8h du matin ! Mais une petite promenade matinale s’impose, il y a du monde qui s’installe près du marché, et peu à peu on aperçoit les habitants et les touristes commencer à déambuler un peu partout.

Après ça, on part en dehors de la ville chercher un mini-bus pour partir dans la montagne, car évidemment j’ai envie d’aller me faire ma promenade loin là-haut (besoin d’aventure comme toujours). On a trouvé notre chauffeur et on est parti loin, loin, à peu près 1h de trajet pour se rendre là . Une fois arrivé, on se trouve très près du Tibet, et… justement, pleins de tibétains vivent dans les parages. Les femmes ont une tête marrantes, très bronzées et des pommettes toutes rouges ! Vraiment des têtes super sympas. On prends des oeufs pour se rendre tout en haut de la montagne… … Là haut, on voit une tibétaine qui fait une sorte d’écharpe, beuh je saurai pas comment expliquer exactement mais elle fait des tresses avec des fils et sa bave, c’est pas très propre, mais à priori c’est une technique qui marche très bien 😯 ! On profite d’être là pour faire un grand tour tout autour du sommet. Une fois de plus, je retrouve la même sensation que la journée précédente… l’impression bizarre d’être dans les Pyrénées ! On croise plus tard une sorte de grosse vache pleine de poils et avec de jolies cornes sur la tête (en même temps elle n’aurait pas pu les avoir sur les fesses). Pour moi, c’est merely un yack noir et blanc, les chinois appellent ça encore plus simplement une vache poilue …

A droite c’est un jeu d’échec chinois, le vrai nom est ?? (xiàngqí ou encore « échec des éléphants »). Le jeu se compose d’un général (= roi), 5 soldats (= pions), 2 mandarins, 2 éléphants, 2 chevaux (= cavaliers), 2 chariots (= tours) et 2 canons. On peut voir un espace au milieu de l’échiquier, c’est la rivière, et les croix représentent les palais. Les règles sont un peu dans le même style que pour les échecs, mais en un peu plus compliquées… Lire...

Lijiang : Un Tour à Cheval

Dernière matinée sur Lijiang (丽江) . On achète les billets de bus pour Dali (大理) pour y partir le lendemain matin.

On se rends ensuite vers un lac très très pour la multitude de ses oiseaux… tous les « guides touristiques » nous tendent des photos avec des oiseaux partout. En même temps, je crois bien qu’il y en a plus sur le bassin d’Arcachon… une fois là-bas, pas beaucoup d’oiseaux en vue, par contre, plein de chevaux sont là pour faire des ballades. Wei négocie pendant un bon moment, et elle arrive à nous chopper un grand tour dans la montagne pour l’après-midi. Lire...